La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Houle.

 


 

La vie n’a qu’un visage entre tombe et rivages. Donne moi un peu du granite de tes yeux, de ce bleu incrusté là au creux de ta pupille, de ce rêve céruléen déposé dans le ventre  des cieux, de cette encre marine, ancre de vieux marin. Nous dormirons ensemble, notre paillasse couche d’or même si l’on couche au dehors. Tu seras mon mistral et moi ta  feuille automnale.

 

 




30/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres