La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Imagine.

 

 

20180629_083157.jpg

 

 

 

 

 

 


Si tout était éphémère
comme la fleur se meurt enfant.
À vivre et à errer on ne ferait qu'aimer.
Effeuiller les regrets d'une aube prénuptiale,
la rose, nurse.
Egrener le temps chandail au vent,
murmurer la grand'voile où se caressent clandestines une main et une prunelle
et frissonner d'amour à cette dernière ivresse.
La larme abandonnée
 à l'écho du grand vent chiffonnier des misères.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/signature_10.gif



29/06/2018
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres