La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Les fleurs du bien …

 

 

 

 

 

A mes caresses abandonnées…

A ma jouissance volée, confiée au creux de mes reins.

Au doigté de ma main sur mes seins.

A la délicatesse de mon geste serein.

A mon plaisir divin, éparpillé.

A ma fièvre violée, évincée en vain.

A ma chair endiablée, volupté effrénée…

Aux saccades de ma croupe ensorcelée.

Au charme de mon corps en querelle.

A cette chimère rebelle.

A cet orgasme rêvé !




3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres