La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Les rênes du temps ou les déplaisirs de Morphée.

 

Déposer un baiser sur les lèvres du temps.

Sentir sa bouche engorgée de salive un court moment.

De ma langue assoiffée happer rien qu'un instant.

Caresser sa longue chevelure m'entrelacer dans ses mèches.

M'accrocher à ses racines et devenir son cheveu.

M'éprendre de son jeu de ses heures feues.

Regarder et attendrir la lueur de la nuit.

Braver et endormir mon insomnie.

Hurler à la lune comme on parle d'amour.

Sourire à un rayon noctambule me nourrir d'un crépuscule pour un jour. 

Comprendre et goûter la beauté diurne.

M'emmêler à son crin être son disciple.

 



14/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres