Mirage … - La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Mirage …

 

 

 

 

 

 

 

15 - 1.gif

 

 

 

 

 

 

Et la larme bohème caresse  ma joue, rosée sur ma peau  quand l’automne m’invite à sa danse clandestine. S’étreignent  les roses en pétales enlacés, d’une ivresse immigrée se jalousent les baies. Mon cœur sur la jetée sous la course de la bise se camoufle éreinté. Petite main  candide du chanvre du grand mât, brûlée, s’effeuille du bout des doigts intermittente des jeux de l’amour. Bohémienne à fleur de pleur s’égrène ma prunelle.  Ne fut qu’une bohème  la grand-voile charmille d’un souffle éphémère. Et ma bouche noble de ruelle s’offre à la tendresse d’un baiser, volage bohème un rêve sur les lèvres.   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/pri_5289825.gif

 



04/12/2015
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres