La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Noblesse de l’âme.

 

 

 

Endormie sur le sable du temps, émouvant, et mouve en vent du Nord, un restant de tendresse , tes caresses glaciales jaspent mon visage. Mes sens s’évanouissent dans la rancœur d’un cœur écœuré. Pleure la  brûlure d’un soleil couchant et geint cette ultime courbature dans le bas de mes reins,  faiblesse qui berce innocente mes entrailles, mon corps paisiblement s’endort…

 



14/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres