La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Prière innocente ...

 

 

Image du Blog poupounetty.centerblog.net

 

Je me sens lasse, ce n'est rien, juste le temps qui passe…

Femme, elle t'enlace, semonce du temps !

S'annonce puis s'impose et indispose…

T'empoisonne du venin de l'âge…

Femme déverse tes larmes !

Les flammes de tes veines jaspent ton visage.

Je me sens fade, ce n'est rien, juste le temps qui grave…

Cisèle ton corps de femme.

S'amorce et s'amoncelle la moisson des années.

Femme, elle t'enveloppe, enfant de ta chair !

S'initie puis s'invite et s'empare…

Te dévore des maux de la détresse !

Femme, elle te pénètre puis t'envahit et te guide…

Evangile de la vie, t'enseigne les mots de la sagesse.

Je me sens nue, ce n'est rien, juste la mue du temps…

Femme, les pleurs de ta faiblesse blessent ta genèse !

Femme tu es !

Femme où es-tu ?




1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres