La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Quatre notes d'un trottoir …

 

8c1d4b8a.jpg

 

 

 

 

 

 

La mononucléose de quelques larmes d’ado,

je t’aime avec tes rochers,

avec ces secrets

à l’écho du silence

de tes falaises.

Ne te déplaise,

en fa, en dièse,

mailles à l’anglaise,

fagot d’amour sur le dos.

J’en appelle à la rose,

un appel à la caresse 

de ta main qui ose.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



11/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres