La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Réfléchir ou conduire il faut choisir !

 

 

C’est la crise de la quarantaine, pas de veine !

Ma cervelle a la migraine…

Elle fait des bêtises, oh la vilaine !

Elle grille les feux rouges, ne se soucie guerre du giratoire, circule en sens interdit, tant pis !

Tant qu’il ni y a pas de képis, pas de souci !

Elle fait le plein de mélancolie, de clopes aussi !

Elle est plus tôt hardie la mémère !

Attention à l’anévrisme !

Oh débraye ! Ça fume !

Mais elle s’en fout des rides de la vie, de ses apnées de courtoisie !

Qui est l’ange ou le démon, l’hémisphère droit ou le gauche ?

Elle ne se pose même plus la question !

Son GPS est désorienté !

Virage éminent où ça ?

Boum ! Elle vient de percuter l’os frontal !

Ça devait arriver !

Á se balader comme ça dans son crâne, s’en rien respecter même pas la ligne blanche !

Point final, non ! Elle redémarre et écrase les nerfs optiques, merde il fait si noir !

 



22/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres