La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Sauf-conduit comédien.

 

5bf7542a.gif

 

 

 

 

Sur un cœur désassemblé

se dénudent les épis de blés.

Un adieu sur les lèvres,

s’en vont quérir l’aubépine

les fileuses de l’été.

Et leur fil s’abandonne

dentelle esseulée

sur l’aube épine de l’automne

et tourne l’hélice d’un soleil blet.

Tous les chagrins du monde

 inondent  la roseraie  du bon dieu

où les têtes blondes

ronde des colombes,

roulent dans leurs mains un chapelet.

Grand ouvert leurs yeux

portes mortuaires,

sous leurs paupières

dansent filin de lumière

les mèches blanches

tisserande du dernier lange.

Si leurs larmes étaient étai …

Y somnoleraient les anges

feuillage sur la branche.

Mais leur prunelle veilleuse mièvre

sous la tonnelle des cieux,

entament un requiem

caresses blêmes

des ailes de l’adieu.  

 

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



23/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres