La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Sonate des yeux.

 

 

3208239081_1_4_NKQLvnBl.gif

 

 

 

 

 

 

Lyncher les maux, l’ouragan passe, enveloppe pâle de ta prunelle un bidonville bruine posée sur tes paupières. Un engouement un vieux jeu de lumière calfeutré sous ta poitrine, tu ouvres ta main, machine à rabâcher le temps tes petits doigts enfilent l’aiguille, éternel fil d’Ariane. Tu te sens paumer, môme aux yeux noirs … Dentelle bohémienne tes cils parsèment des gouttelettes d’ivresse duo des anges. Du haut de tes larmes s’entrebâille fenêtre une inaccessible caresse, les volets restent clos, l’ivraie de la faucheuse. Ne dire mot, tes lèvres livrées au rouet de tes sanglots.     

 

 

 

 

 

 

 

bohème.gif



20/07/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres