La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Tipi.

37069675.jpg

 

 

 

 

 

 

Au rythme de la dormance son cœur espère, berceuse de sève …  De longues caresses en courbatures, elle roule son chapelet. Traîne de vie roucoulent encore quelques mots d’amour. Rose fanée à la boutonnière de son veston, se figent le blanc et le noir, l’aurore et le soir. La sauvagine dormeuse dans ses cheveux, l’appel des jours métis au gant de velours, la bruine et le soleil. Elle a des miettes dans sa main, la veille, elle les compte pour poursuivre son chemin, le temps gantelet   … Et dans le sillon de ses yeux pâlit l’enfant.

 

 

 

 

 

 

 

bohème.gif

 



22/07/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres